dimanche 14 janvier 2018

The Shape of Water by Guillermo del Toro

Prenez une handicapée, un monstre, une femme noire, un homosexuel, un dictateur et un juif. Donnez tout ceci à Guillermo del Toro et il vous offre en retour un merveilleux conte sur l'amour et l'amitié.

Notre société va très certainement se délecter, une fois encore, de pseudo-débats totalement stériles à propos de ce film, ne parvenant plus à simplement s'émerveiller devant ce qui est beau. C'est vraiment dommage, car ce film est absolument fabuleux. 

Merci Monsieur Del Toro de nous rappeler en toute simplicité et de superbe façon : 

Qu'il nous faut écouter nos coeurs




Que la beauté est partout

 


Que l'amour est universel






Aucun commentaire:

Publier un commentaire