samedi 2 septembre 2017

Bla-bla & Milena

Après mes deux précédentes lectures traitant de terrorisme et de nazisme, j'avais grand besoin d'une bouffée d'oxygène et d'un peu de fantaisie.

Comme, parallèlement, cela faisait une éterrrrrrrnité que je n'avais pas participé à mon troisième challenge, celui de Martine et de son beau voyage italien, 


un nom est apparu comme une évidence : Milena Angus ! 

J'avais dans ma liseuse le titre suivant : While the shark is sleeping. Le choix fut donc simple. 

Plus qu'un roman, ce livre s'est plutôt avéré être une galerie de portraits, ceux de personnages qui auraient très bien pu être une autre branche de la famille de la Comtesse de Ricotta ! 😊

J'ai aimé retrouver le ton faussement léger de Milena Angus, cette manière qu'a cette écrivaine d'aborder des sujets graves sous des airs un peu farfelus et par le biais de personnages empêtrés dans leurs propres rêves, mais prêts à tout pour continuer à savourer la vie. 

Transformer le toit abandonné d'une maison où chacun vient déposer des rebuts en merveilleux jardin, danser avec un bel homme même en sachant qu'il est totalement inaccessible, avoir des cartes postales des lieux que l'on souhaite visiter, jouer avec la vie, la mort, l'amour et se demander ce que Dieu peut bien penser de tout ça, voilà l'univers dans lequel nous convie Milena Angus et l'on s'y évade avec plaisir.   

Petit bémol toutefois concernant la relation sado-masochiste entretenue par l'adolescente/narratrice avec son « amant ». Même si cette relation a du sens au sein du livre, ce sont des descriptions dont je me serais passée. Ma lecture n'en aurait pas souffert, alors que cette jeune fille, elle, souffre. Comme on dit au Québec, cela venait un peu « casser le party » dans cette atmosphère bien particulière créée par l'auteur. Il se peut qu'il s'agisse d'une intolérance tout à fait personnelle à cette forme de sexualité, mais je souhaitais le signaler ici, pour celles qui seraient comme moi.   


Cette lecture me permet de poursuivre ma 3ième ligne du Petit Bac d'Enna en complétant la catégorie ANIMAL.



Parlant de cette troisième ligne, elle devrait ressembler à ceci :

Prénom
Claudine à l'école de Colette (pour tenter de combler une de mes nombreuses lacunes !)

Lieu
La plage de Marie Nimier (parce que ce livre m'intrigue...)

Couleur
L'année noire  d'Ismaïl Kadaré (pour tenter de combler une autre de mes nombreuses lacunes !)

Animal
While the shark is sleeping de Milena Angus

Objet
Lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke (parce que c'est un de mes auteurs préférés)

Sport/Loisir
Danser les ombres de Laurent Gaudé (pour tenter de combler encore une autre de mes nombreuses lacunes !)

Personne connue
Terry - The Life of Canadian Terry Fox by Douglas Coupland (parce que j'ai découvert que je vivais dans la ville de Terry Fox !!!!)

Aliment/Boisson
Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg (parce-que Aude/Blondie a beaucoup aimé)

Famille

Mort
Le vase où meurt cette verveine de Frédérique Martin (parce que ce titre revient souvent dans mes recherches pour différentes raisons et je voudrais bien savoir finalement de quoi il s'agit !)

Puisque mes passages par ici se font un peu rares ces temps-ci, je profite de l'occasion pour ajouter quelques photos de cette merveilleuse Colombie-Britannique où je vis désormais et dont je découvre un peu plus chaque jour les multiples charmes.

White Rock

White Rock


Vancouver

Après « Où est Charlie ? », voici « Où est JJ ? » 
😉 

Take care ! ❤




 




4 commentaires:

  1. Coucou, ça fait plaisir de te retrouver! Je viens de rapporter "Terre promesse" de Milena Agus, de notre semaine de vacances en Italie. Ton avis et le fait de te lire m'incitent à m'y plonger très vite! Merci et bon dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore un nouveau Milena Angus ?!?! Yesssssss ! Cette auteure est prolifique et c'est une merveilleuse nouvelle pour nous lectrices ! :)

      Supprimer
  2. Milena Angus... Ca me parle ce nom. Je vais fureter sur Kobo pour voir si je n'ai pas déjà lu des extraits. Le sadomasochisme ne me dérange pas en général (en littérature..j'ai bien fait de préciser!!!) Colette, Kadaré, et les beignets de tomates vertes... Quel bonheur! Profite bien de tous ces jolis paysages! A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai commencé à lire Colette hier soir. Un début tout en douceur... à suivre.

      Bon courage pour la rentrée ! J'espère que le rush des premières semaines ne va pas sonner la fin de tes séances de sport : tiens bon ! :)

      Supprimer